top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGhislaine

les signaux d'apaisement ou signaux de stress

Dernière mise à jour : 11 sept.

Les signaux d’apaisement sont des moyens de communication utilisés par les chiens.


Ils sont un préambule à une bonne compréhension de l’état émotionnel du chien à un instant donné. Il est donc important que ces signaux émis par le chien soient regardés dans leur ensemble et surtout dans le contexte dans lequel il les produit pour pouvoir être interprétés.

C’est Turid Rugaas, éducatrice Norvégienne, qui fut l’une des premières à s’intéresser au système de communication canine. C’est à elle que l’on doit l’expression de signaux d’apaisement. En étudiant leur système de communication, elle a pu mettre en évidence le fait que le chien préférera prévenir un conflit afin de l’éviter plutôt que de le mener à son terme au risque d’être blessé ou même tué.

Le chien va émettre ces signaux dans le but d’apaiser un congénère ou même un humain. Ils seront également utilisés par le chien afin de s’apaiser lui-même. C’est un mode de communication et de gestion des émotions.

Ces signaux permettraient donc la prévention des conflits, ils permettraient aussi de faire baisser les tensions. Malheureusement certains chiens, dont la communication n’a pas été respectée, voire empêchée, n’émettent plus ces signaux. Ce qui peut troubler la communication avec leurs congénères et de ce fait produire des réactions disproportionnées au regard de la situation. De plus, lorsqu’un chien ne communique plus son seul moyen d’expression risque de devenir l’agression.

Les chiens de toutes races utilisent ces signaux. Certains signaux sont plus utilisés que d’autres et certains chiens notamment en raison de leur apparence n’en utilisent que quelques-uns. Par exemple, un chien à poil long qui plisse les yeux, ce signal ne sera pas perçu par l’autre puisque caché sous ses poils, il utilisera donc plutôt des postures que des mimiques. Tout comme les chiens brachycéphales qui utiliseront plus leur corps que les mimiques faciales pour communiquer.


Les principaux signaux d’apaisement et de communication


Tourner la tête : le chien peut l’utiliser quand un autre chien s’approche de lui afin de l’apaiser, lorsqu’il s’est approché trop rapidement ou trop directement

Il peut également être utilisé à notre intention, lorsque notre chien se sent mal à l’aise dans une situation

(se pencher au-dessus de lui par exemple)


🐾


Plisser les yeux : regarder un chien dans les yeux peut être perçu

comme une menace, aussi il pourra plisser les yeux (adouci son regard) afin de paraître moins menaçant pour un congénère qui serait mal à l’aise lors d’une rencontre.


🐾


Se détourner : par exemple, lors du jeu un chien pourra se mettre sur le côté ou tourner le dos pour calmer le jeu.

Il peut être utilisé face un congénère menaçant

(qui grogne, court trop vite vers lui…)

Il peut également se détourner lorsqu'il sent que l'on est en colère ou que l’on se dirige droit vers lui.


🐾



Se lécher la truffe : ce petit coup de langue peut parfois être très discret et donc difficile à déceler. Il va l’utiliser si on le serre dans nos bras et qu’il n’apprécie pas, si on se penche sur lui, lorsqu’un autre chien s’approche…



🐾



Se figer : le chien va rester dans la position dans laquelle il est.

Sera utilisé lorsqu’un chien vient le renifler ou face à un humain en colère qui va lui paraître menaçant


🐾

Marcher lentement : marcher lentement aura un effet apaisant, car une arrivée trop rapide sur congénère pourrait être interprété comme de la prédation.


🐾


Contournement : Contourner un chien ou une personne est également un signe d’apaisement, un trajet direct vers l’autre est considéré comme impoli, le contournement sert à éviter les conflits.


🐾


L’appel au jeu : les pattes antérieures sont au sol, le postérieur est relevé. Il utilisera se signal pour inviter un congénère à jouer avec lui. Lorsqu’il reste en position d’appel au jeu sans bouger c’est un signal d’apaisement qu’il enverra à un chien un peu nerveux ou réticent.


🐾


S’asseoir : Il peut s’asseoir lorsqu’il est approché par un autre chien et qu’il ne se sent pas en sécurité, il peut également utiliser ce signal si on l’appelle en criant


🐾


Se coucher : Pour montrer un inconfort dans une situation qui l’effraie, il peut également se coucher durant une séance de jeu quand celui-ci devient trop brutal


🐾


Le bâillement : Le bâillement est utilisé dans une multitude de situation (arrivée chez le vétérinaire, quand il est tenu trop serré, un enfant qui s’approche trop rapidement…)



🐾



Flairer le sol : Il peut se mettre à flairer lorsqu’un chien ou une personne s’approche trop rapidement de lui, lorsqu’on l’appelle de façon autoritaire, lorsqu’il est surpris.

Ce peut être un mouvement rapide vers le sol ou persistant jusqu’à résolution de la situation qui lui pose problème.



🐾🐾🐾 🐾🐾🐾



Que faire de ces signaux et quel est l’intérêt de les connaître


Dans un premier temps, il est important de savoir si le signal est pertinent et non pas simplement un signal isolé : il faut donc voir dans quelle situation est le chien (situation inconfortable) et s’il fait d’autres signaux (car la plupart du temps le chien émettra plusieurs signaux) Il faut donc mettre en perspective ce qu’il se passe dans la vie du chien à ce moment-là.


Il est donc intéressant de retenir ces signaux et s’entraîner à les repérer chez les chiens afin de bien les décrypter et les interpréter rapidement


On peut utiliser certain de ces signaux nous-même. Lorsqu’un chien est dans une situation stressante pour lui, on peut par exemple bailler, plisser les yeux, tourner la tête, avancer en courbe…


Il est capital de ne jamais gronder un chien qui émet des signaux d’apaisement.


Que doit-on faire lorsqu’on repère des signaux qui nous indiquent que notre chien est dans une situation compliquée pour lui : modifier et adapter l’environnement pour baisser le niveau de stress et d’anxiété, il faut sortir le chien de cette situation.

Il faut donc faire baisser l’inconfort du chien puisqu’il nous montre par ces signaux qu’il n’est pas à l’aise : s’écarter de ce qui le dérange, arrêter ce que l’on est en train de faire comme par exemple le serrer dans les bras alors qu’il nous signifie qu’il n’apprécie pas…


La connaissance de ces signaux nous permet d’améliorer la relation avec notre chien et de l’aider à sortir de certaines situations compliquées et anxiogène pour lui.

Cela peut également éviter des accidents, puisqu’en communicant le chien nous fait part de son inconfort et nous demande de cesser l’action que nous faisons. Par exemple lorsqu’un enfant se pend au coup d’un chien, lui tire la queue, l’embrasse, dans ces situations le chien en émettant des signaux d’apaisement signifiera à l’enfant son malaise. Si ces signaux sont respectés par l’enfant, le chien pourra retrouver son calme et n’aura pas à aller jusqu’à la morsure.




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page